*der Friede : la paix, der Hof : la cour. Une cour paisible, qu'on traduit plus communément par cimetière. En Allemagne ce sont de véritables havres verdoyants où venir se promener et apprécier les chants d'oiseaux et parfois même les acrobaties de quelques écureuils téméraires. Quelle belle idée que ces lieux accueillants où venir (se) reposer! Malgré le chagrin, la violence et l'injustice face à la perte d'un être cher, la nature sauvage qui y règne nous rappelle que c'est bien la vie qui prime avant tout. Nos allées de pierres si grises et froides - à quelques exceptions près - ne me donnent malheureusement pas tout à fait ce sentiment.
Tag(s) : #Cousins germains

Partager cet article

Repost 0