Nous serions si heureux
de mordre sur les lignes

Le temps que les regards
se détournent.

1 PO1

Texte de Stéphane Bataillon
Le projet des Non-lieux

Tag(s) : #Non-lieux

Partager cet article

Repost 0